Il n’y a pas de foncier disponible sauf …

… sauf dans plusieurs cas.
Par exemple une fratrie hérite d’un grand terrain où se trouve la maison familiale.
L’un des membres de la fratrie veut habiter la maison.
Il n’est pas question que cette maison soit « cernée » par des immeubles.
Alors un projet d’habitat participatif peut proposer :
– quantitativement une architecture moins volumineuse que ce qu’aurait proposé un promoteur
– qualitativement une implantation « sympathique »
Les héritiers peuvent donc proposer un foncier à un prix qui tienne compte de l’apport quantitatif et qualitatif de l’habitat participatif.

On retrouve ici le thème  » charme et séduction « .
Le projet d’habitat participatif doit être séduisant pour les héritiers.
Il doit avoir un charme que n’ont pas les autres projets.

D’où la nécessité de présenter les choses avec les outils nécessaires à des présentations de qualité, etc. comme décrit dans cet article.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s